France | Select other Country

Livraison gratuite

Les personnes en surpoids manquent de vitamine D




Une récente étude montre que le degré d’obésité et la carence en vitamine D sont inversement proportionnels. En d’autres mots : Chaque fois que notre indice de masse corporelle (IMC) augmente de 10%, notre taux de vitamine D dans l’organisme diminue de 4,2%.

Selon les chercheurs, l’explication est simple. La vitamine D est une molécule liposoluble (qui ne se dissout pas dans l’eau, mais que dans les graisses). Elle est donc stockée dans l’organisme au niveau de nos tissus adipeux. Plus nous formons de masse grasse, plus cette vitamine D est stockée, et logiquement, moins elle est disponible pour circuler dans le sang et être utilisée.

Dans cette méta-analyse, les chercheurs ont inclus 21 études réalisées sur 42 000 personnes au total, ce qui rend le résultat très crédible scientifiquement. Ce résultat est applicable aussi bien aux hommes ou aux femmes, jeunes et âgés.

En revanche, l’inverse n’est pas vrai. L’étude ne suggère pas qu’une carence en vitamine D peut conduire à l’obésité. Les personnes en surpoids/obèses doivent donc veiller à ingérer suffisamment de vitamine D au quotidien.